AimeTaVille

 

"La marche, c'est du frottement" : telle est l'expression employée par Sonia Lavadinho dans un travail sur "le cabotage urbain". Cette docteure en déplacement de l'université de Lausanne développe l'idée que la marche à pied est en effet le seul mode de déplacement permettant un contact proche avec ses concitoyens.

 

Même s'il a moins tendance à se déplacer à pied que ses ancêtres, l'humain d'aujourd'hui réalisera un peu plus de quatre tours du monde à pied tout au long de sa vie, soit 170 000 kilomètres. Selon l'organisation mondiale de la santé (OMS), cela représente, en moyenne bien sûr, 7500 pas par jour et 2190 kilomètres par an.

 

"Attention à la marche" nous dit le journal Direct-Matin. L'article dont sont tirés ces chiffres, rappelle que la sédentarité est un fléau, puisqu'elle est le quatrième facteur de mortalité sur cette planète, derrière le tabagisme, l'hypertension et le diabète. L'OMS recommande de marcher 10 000 pas par jour, soit 8 kilomètres, chiffre que seul un français sur quatre arrive à atteindre.

 

En choisissant entre marche et voiture, on influe sur notre comportement : en nous déplaçant ou en allant faire nos courses à pied nous nous donnons l'occasion de la rencontre, du dialogue, même banal, avec notre voisin, nos connaissances. Nous utilisons le trottoir, libéré du stress, dans le calme que nous offre le cadre de vie qui nous entoure. Celui qui prend sa voiture doit maintenir son attention tout au long de sa route, et, à l'arrivée, doit chercher du stationnement. Son parcours, dans la bulle de son véhicule, ne lui permet aucun échange avec son entourage. Il contribue enfin inévitablement au bruit et à la pollution ambiante de la ville. Cet exemple valable pour les courses est bien sûr tout aussi vrai pour les déplacements domicile-travail, 2 ou 4 fois par jour.

 

On le voit, la marche, en offrant l'invitation à la rencontre, marque sa supériorité avec sa concurrente automobile. Et, puisqu'on a vu qu'il fallait marcher, toujours et encore pour rester en bonne santé, arrêtons de nous trouver des prétextes pour monter dans la voiture à longueur de journée. J'entends déjà ceux qui disent "oui mais comment je fais pour les packs d'eau… ?" Comment : elle n'est pas bonne l'eau du robinet ?

 

Allez : en avant, marche !

 


Galerie d'images
Image5.jpg

DERNIERES PUBLICATIONS