AimeTaVille

Si un jour vous ne savez pas quoi faire, un dimanche après-midi par exemple, je vous propose d'aller faire un tour du côté de Croisilles. Et pourquoi donc aller dans cette commune de 1200 habitants ? Parce que le maire, Gérard Dué, convaincu d'écologie pragmatique, y a réalisé un aménagement à la fois peu couteux et merveilleusement efficace pour relier les différents quartiers de la bourgade.

Cap au sud-est, à 15 kilomètres d'Arras. La rivière "La Sensée" coule au milieu de la ville, mais son parcours reste peu perceptible. D'un côté, le noyau communal ancien et ses équipements, une maison des accidentés de la route, un écoquartier et de l'autre "la ferme", ancienne grosse propriété agricole reconvertie en maison des associations et dont les dépendances ont été reconverties en logement social. Au milieu de la ferme, il y avait, comme il se doit, une fosse à fumier. Reconvertie en carré planté, conçu par une paysagiste, les enfants l'utilisent comme carré de jeu. De l'autre côté aussi de la rivière, le lotissement du Moulin vivait en autarcie car en impasse et tournant le dos au bourg.

Avec le concours de l'association Chico Mendes, et à moindre coût, le maire a eu l'idée de réaliser une coulée verte le long de la Sensée, réunissant sur 2 kilomètres, l'ensemble de tous les quartiers de la commune. L'idée était certes simple mais il fallait d'abord maitriser les terrains disponibles et ensuite rendre l'aménagement accessible à tous, valides, moins valides, jeunes, séniors.

Le sentier est aussi devenu l'occasion d'expliquer, tout simplement, par des panneaux qui balisent le parcours, la faune et la flore qu'il est possible de voir. Bien sûr, on y pratique une tonte du gazon minimale, seulement sur le lieu de passage, afin de ne pas nuire aux plantes mellifères qui ont été plantées. Bien sûr également, on y récupère les eaux pluviales dans des noues peuplées de batraciens.

Si vous y allez aux beaux jours, vous y croiserez tout un tas de monde parfaitement heureux de profiter de cette promenade. La commune a d'ailleurs été remarquée par le ministère de l'Ecologie pour la qualité de cet aménagement que beaucoup de communes gagneraient à connaitre tant il est modeste, fédérateur et duplicable sur beaucoup de sites qui souffrent d'étanchéité.

Offrir de nouvelles liaisons c'est permettre aux enfants d'aller à l'école à pied, aux parents d'aller faire des courses à la superette sans sortir la voiture, c'est enfin bénéficier d'une nature au cœur de l'agglomération.


Galerie d'images
Image1.jpg

DERNIERES PUBLICATIONS